L’art ne vient pas coucher dans les lits qu’on fait pour lui. Il se sauve aussitôt qu’on prononce son nom: ce qu’il aime c’est l’incognito. Ses meilleurs moments sont quand il oublie comment il s’appelle.

Jean Dubuffet, 1960

En s’inspirant de cette citation, HDC explore différentes facettes de notre moi, ainsi que notre rapport aux autres et au monde.


Par ses oeuvres contrastées, il nous invite à douter, à nous expatrier vers des destinations inconnues, pour exprimer ce que nous sommes au fond de nous-même: des êtres fragiles, qui se passionnent, qui espèrent, qui désespèrent, qui pleurent, qui rient aux éclats, qui fantasment, qui délirent, qui admirent.

Cette maxime, qui nous pousse à creuser, à aller toujours plus loin, HDC essaie de la mettre en oeuvre dans ses deux champs de prédilection:

LES OEUVRES NUMÉRIQUES : DEEP SauceDEEP_SAUCE.htmlDEEP_SAUCE.htmlshapeimage_3_link_0
LA SCULPTURESCULPTURE.htmlSCULPTURE.htmlshapeimage_4_link_0

Une technique particulière de traitement des images.

DEEP comme Dissection, Elongation, Elaboration, Painting.

HDC utilise pour cela des matériaux de construction.

Un petit clin d’oeil à Walter GROBIUS (fondateur du Bauhaus) qui disait: Il n’y a aucune différence fondamentale entre l’artiste et l’artisan”.

regarder, 
ce n’est pas voir...